Fabian Culot

En savoir plus…

Logo Facebook
logo vidéo
logo Jeunes MR
logo Mouvement Réformateur
Programme 2010 du MR : élections législatives
Animation d'accueil
C'est du Belge !

Personne n’achètera un tram dans un sac…

En qualité de jeunes libéraux de l’axe bleu Seraing-Liège-Herstal, nous ne pouvons qu’exprimer nos vives craintes quant aux nouvelles difficultés auxquelles le projet relatif au Tram est confronté.
Nous tenons tout d’abord à rappeler notre profond attachement à la mise en place aussi rapide que possible, et en tout état de cause d’ici à 2017, d’un réseau de transport en commun structurant dans l’agglomération liégeoise. Le tram est, pour nous, une priorité absolue.
Mais la mobilité à Liège ne se limite pas au tram, elle demande un plan d’action global, commun à la Ville de Liège et aux communes périphériques. Ce plan, il passe d’abord par l’examen des conclusions du PUM, pourtant gardées secrètes depuis plus d’un an par le Ministre Henry !
Nous demandons donc instamment au Ministre de sortir la synthèse du PUM dans les plus brefs délais. Celui-ci devrait permettre de dégager les axes forts, complémentaires au tram, qui permettront d’interconnecter de manière performante l’ensemble des communes de l’agglomération liégeoise. Notamment par le biais de la réorganisation du réseau du TEC Liège-Verviers, mais aussi par celui de l’utilisation du réseau ferré actuel au profit des usagers, particulièrement sur la ligne 125 A. A ce jour, le dossier est toujours bloqué.
Or, Seraing a besoin de solutions en termes de mobilité tant pour sa rive droite (avec la mise en place du Master Plan) que pour sa rive gauche. Sans la mise en service d’un train-tram sur la ligne 125A, nous ne pouvons pas accepter que le tram ne desserve que la rive gauche à Jemeppe.
De même, la revitalisation de Herstal passe par une plus grande attractivité du centre et une meilleure intermodalité. Or, à la fermeture du guichet de la SNCB, à la suppression de plusieurs lignes de bus, à l’abandon du projet vélib’ en collaboration avec la Ville de Liège, s’ajoute le fait que le tram ne circulera pas à la Gare prochainement rénovée, ni dans l’hyper-centre où la circulation des voitures est par ailleurs bannie dans le cadre des projets de réaménagement.
Nous soulignons par ailleurs que si, naturellement, tous les travaux ne pourront commencer sur l’ensemble de la ligne projetée Seraing-Liège-Herstal en même temps, il ne faut nullement confondre phasage des travaux et phasage des décisions et des moyens !
En conséquence, l’objectif est, et doit rester, la mise en place d’une première ligne de tram Seraing-Liège-Herstal pour 2017. Cette ligne devra être complémentaire aux solutions qui doivent être mises en œuvre dès à présent, et qui consistent à mettre en place un réseau de mobilité à trois niveaux interconnectés : réseau ferré (R.E.L.), tram et bus.
La localisation des dépôts du tram ne nous parait pas dans ce cadre être une question majeure, dès l’instant où chacun s’accorde aujourd’hui sur la mise en œuvre d’un plan global de mobilité, sans saucissonnage des décisions, et avec la garantie pour l’ensemble de l’agglomération liégeoise que la mobilité a été appréhendée dans son ensemble.

Fabian CULOT, Gilles FORET, Diana NIKOLIC, Fabrice DREZE, Jennifer MAUS

Poster un commentaire